Circuits courts et alimentation (émission France Inter)

L’émission de radio Grand Angle de France Inter a présenté le projet « blé noir ». Reizhan participe à ce projet ViVaTerr Rance Emeraude (alias « projet blé noir ») depuis sa conception. Nous animons actuellement le réseau d’acteurs locaux pour la mise en place de circuits courts efficaces.

Découvrez, ci-dessous, le projet présenté par Patrice Valantin et ses partenaires.

 

Un projet territorial

fleur blé noirPlus de 70% du blé noir consommé en Bretagne vient aujourd’hui de l’étranger. Face à ce constat, plusieurs agriculteurs, des industriels, des chefs d’entreprises, des élus, des associations ainsi que des citoyens se sont rassemblés pour relancer une culture du blé noir faisant rimer écologie et économie en pays de Rance (Bretagne).

Pour en savoir plus: Le blé noir fait rimer écologie et économie

L’année 2016 a confirmé la faisabilité technique et la viabilité économique du modèle, mais aussi son intérêt environnemental et culturel. L’opération est renouvelée en 2017 avec 120 hectares cultivés et une vingtaine d’agriculteurs engagés dans le projet. L’objectif est de développer un nouveau modèle de gestion du territoire qui permette d’allier économie et écologie, sur l’ensemble de la filière du blé noir, puis de l’étendre à d’autres produits et d’autres lieux.

 

Reportage Grand Angle de France Inter « blé noir »

L’émission était Grand Angle de France Inter était consacrée aux États généraux de l’alimentation. Le coup d’envoi a été donné, le jeudi 20 juillet, par le Premier Ministre, Edouard Philippe, sur la thématique:  « Comment créer de la valeur et mieux la distribuer ? »

En Bretagne, dans les Côtes d’Armor, la réponse est toute trouvée ! Une trentaine d’acteurs locaux ont décidé de ré-implanter le blé noir sur les bords de Rance !

 

70% du sarrasin, indispensable aux célèbres galettes bretonnes, est aujourd’hui importé… Une hérésie ! Via leur association Vivaterr, à Pleudihen sur Rance, ils ont réussi à concilier « économie locale », « biodiversité » et « juste prix aux agriculteurs ».

Voici le lien pour (ré)écouter le reportage : Grande Angle – France Inter – 20 juillet 2017

Grand Angle France Inter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *