Des systèmes vivants aux systèmes humains : les RH dans la verte.

  C’est toute une promotion de futurs cadres RH qui s’est enfoncée pour une quête mystérieuse dans la profonde forêt de Fontainebleau en ce 6 septembre 2018. Mais quel mystérieux élixir allaient-ils donc chercher ? Un remède pour le royaume d’Amoren, dont les troubles et les divisions ressemblent étrangement aux déséquilibres de notre monde en recherche de sens.

 

Le livre de la Vie et de la nature recèle bien plus qu’une liste d’espèces,  car il révèle des principes fondamentaux qui régissent les écosystèmes, et inspire ainsi des sociétés humaines et des entreprises  créatrices, adaptatives, efficientes et surtout résilientes.

Le CIFFOP, centre de formation dédié à la formation des professionnels des ressources humaines, qui appartient à la prestigieuse université Paris II Panthéon-Assas, a ainsi confié le séjour d’intégration de la nouvelle promotion de Master 2 RH à l’Ecole des Systèmes Vivants.

Après cette quête en forêt de Fontainebleau dont la finalité était bien de comprendre le fonctionnement des systèmes vivants pour s’en inspirer dans la conduite de l’entreprise, la jeune promotion a poursuivi son immersion naturelle par un séjour rustique à Château Landon, afin de bien établir une relation « charnelle » avec la vigueur de la nature : repas trappeur sur les feux de bivouac, veillée, nuit sous tente dans les bois… au-delà de la cohésion et de la découverte de l’autre dans un cadre atypique, ces activités permettent d’appréhender les logiques d’intelligence collective et de compétences humaines, et de souder le groupe pour cette nouvelle année universitaire.

 

Après une nuit que certain ont pu trouver fraîche, la matinée a permis de resituer dans le cadre de leurs futurs responsabilités professionnelles les enseignement bruts livrés par ces 24h en nature. Dans cette période de grand changement, ce sont des outils précieux et parfois oubliés que nous livrent les écosystèmes, pour donner un sens réel au métier de gestionnaire de la Richesse Humaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *