La Vicomté : le système résiste à la transition

Domaine de la Vicomté à Dinard.

Reizhan fait partie d’un groupement positionné pour racheter un centre de vacance appartenant à la Caisse d’Allocation Familiale. Nous voulions créer un démonstrateur d’une économie vivante, au service de l’Homme et de la Vie, sur un site d’exception à Dinard. Notre projet prévoyait une forte dimension sociale et écologique. Le choix de la CAF s’est malheureusement porté sur Bouygues pour un projet immobilier classique. Cela veut dire que même pour un organisme à vocation sociale, c’est la loi du marché et du profit qui prévaut. Il ne peut y avoir d’avenir pour cette économie qui ne prend pas en compte le bien commun dans ses décisions. C’est pourquoi Reizhan développe l’économie vivante avec Œtopia. Il est temps de développer la révolution urbaine !

Plus d’information sur le projet de la Vicomté : article l’argent face au bien commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *